PUBLICITÉ

Vague de COVID-19 en Europe : situation actuelle et projections pour cet hiver au Royaume-Uni, en Allemagne, aux États-Unis et en Inde

Covid-19Vague de COVID-19 en Europe : situation actuelle et projections pour cet hiver au Royaume-Uni, en Allemagne, aux États-Unis et en Inde

L'Europe est sous le choc avec un nombre inhabituellement élevé de cas de COVID 19 au cours des dernières semaines et cela peut être attribué à la variante delta hautement transmissible ainsi qu'à l'assouplissement des normes COVID en ce qui concerne le port de masques et le maintien de la distance physique. La situation est encore aggravée par le fait qu'il existe une différence dans les taux de vaccination entre les pays européens. Une situation similaire se produit aux États-Unis où les personnes doublement vaccinées ont cessé de porter des masques dans les espaces publics. L'arrivée de l'hiver dans ces pays rend la situation encore plus difficile en raison du confinement à l'intérieur. Selon les estimations de l'IHME, les décès cumulés dus au COVID dans la région pourraient dépasser 2.2 millions de points d'ici mars 2022, si les normes COVID ne sont pas strictement respectées, et le port de masques semble être l'étape la plus importante qui peut empêcher plus de 160 000 décès d'ici 1er mars 2022.  

Cela fait presque deux ans depuis le début du COVID-19 en Chine et le monde entier est toujours aux prises avec la maladie malgré des efforts concertés en ce qui concerne la vaccination d'urgence et tente désespérément de trouver des mesures pour contrôler la maladie mortelle. Récemment, il y a eu une résurgence de cas en Europe et en Asie centrale et cela peut être attribué à la variante delta hautement transmissible. A cela s'ajoute le fait qu'une grande majorité de la population n'est toujours pas vaccinée (réticence à se faire vacciner). La situation est encore aggravée par l'attitude détendue des personnes en ce qui concerne le respect des normes COVID de port de masques, distanciation sociale, se laver les mains et maintenir une bonne ventilation des espaces intérieurs. Selon les estimations de l'IHME, en effectuant une modélisation basée sur les tendances actuelles, le nombre total de décès dus au COVID-19 dans la région pourrait franchir 2.2 millions de points d'ici mars 2022, entraînant une forte pression sur le système de santé. 

L'arrivée du froid hivernal n'aide pas non plus la cause. Les gens ont commencé à se confiner à l'intérieur (dans des pièces sans ventilation adéquate) pour échapper au froid hivernal, ce qui pourrait entraîner une transmission plus élevée. 

Avec une population totale d'environ 750 millions d'habitants en Europe, plus d'un milliard de doses de vaccins ont été administrées, avec environ 53 % de la population recevant les deux doses. Cependant, ce nombre cache une image correcte de la vaccination dans divers pays, car dans certains pays d'Europe occidentale tels que le Royaume-Uni, 83.5% à 89.8% des adultes ont pris les deux doses. Cela correspond à 56-60 millions de la population totale de 67 millions au Royaume-Uni avec deux doses, ce qui se traduit par 120 millions de doses administrées au Royaume-Uni seulement. 

Afin de contrôler la pandémie, la réduction de la transmission du virus COVID-19 est la clé. Cela peut être rendu possible en augmentant la vaccination dans les régions où il y a eu une réticence en raison de problèmes culturels et comportementaux, en respectant autant que possible les normes COVID dans les lieux publics et en fournissant des doses de rappel aux populations vulnérables telles que les personnes âgées. 60 ans et plus et personnels de santé. Selon le rapport de l'OMS Europe, le port du masque réduit l'incidence du COVID-19 de 53%. De plus, si une couverture universelle des masques de 95 % est atteinte à partir d'aujourd'hui, on estime que plus de 160 000 décès pourraient être évités d'ici le 1er mars 2022. 

Selon les estimations de l'IHME, l'augmentation de la vaccination et le port de masques sont la clé pour prévenir la transmission du COVID 19 et éventuellement la mort (voir tableau I). Le taux de mortalité dû au COVID 19, au cours de l'année écoulée, dans tous les pays énumérés dans le tableau I, a été d'environ 0.2% à 0.3% de la population totale, à l'exception de la Chine où il n'y a pas de mortalité significative (taux de mortalité de 0.0003%). . Cependant, il existe une différence considérable dans la population doublement vaccinée parmi les pays répertoriés, la Chine étant en tête (75 %) suivie de la France (69 %), du Royaume-Uni (68 %), de l'Allemagne (65 %) et des États-Unis (58 %). Tous ces pays devraient augmenter leur taux de vaccination de 1 à 10 % d'ici mars 2022. Il convient de mentionner en particulier la Bulgarie et la Roumanie, où la vaccination est stagnante d'ici mars 2022. Des pays comme l'Inde devraient plus que doubler leur taux de vaccination. taux de vaccination à deux doses d'ici mars 2022.  

Néanmoins, les données soulignent que les décès cumulés prévus dus au COVID-19 seront considérablement réduits si 95% des personnes commencent à porter des masques à partir d'aujourd'hui et adhèrent strictement à cette norme. En outre, les autres normes COVID-19 telles que le lavage des mains, la distanciation physique/sociale et le fait de rester dans des zones bien ventilées doivent également être respectées. 

Le port de masques est donc une recommandation clé pour tous ces pays et le monde à l'avenir, où les gens assouplissent les normes COVID, en raison de la double vaccination et en raison d'un nombre moindre de cas signalés, ce qui peut être attribué aux conditions météorologiques et/ou au statut démographique. . 

***

Rajeev Soni
Rajeev Sonihttps://www.RajeevSoni.org/
Le Dr Rajeev Soni (ID ORCID : 0000-0001-7126-5864) est titulaire d'un doctorat. en biotechnologie de l'Université de Cambridge, Royaume-Uni et a 25 ans d'expérience de travail à travers le monde dans divers instituts et multinationales tels que The Scripps Research Institute, Novartis, Novozymes, Ranbaxy, Biocon, Biomerieux et en tant que chercheur principal avec US Naval Research Lab dans la découverte de médicaments, le diagnostic moléculaire, l'expression de protéines, la fabrication de produits biologiques et le développement commercial.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

- Publicité -

Articles les plus populaires

Vaccin à ADN contre le SRAS-COV-2 : une brève mise à jour

Un vaccin à ADN plasmidique contre le SRAS-CoV-2 s'est avéré...

Détection du rayonnement ultraviolet extrême d'une galaxie très éloignée AUDFs01

Les astronomes entendent généralement les galaxies lointaines...

Une mise à jour de la compréhension de la stéatose hépatique non alcoolique

Une étude décrit un nouveau mécanisme impliqué dans la progression de...
- Publicité -