PUBLICITÉ

Médecine de précision pour le cancer, les troubles neuronaux et les maladies cardiovasculaires

MÉDECINEMédecine de précision pour le cancer, les troubles neuronaux et les maladies cardiovasculaires

Une nouvelle étude montre une méthode pour distinguer individuellement les cellules du corps afin de faire progresser la médecine de précision ou les traitements thérapeutiques personnalisés.

Précision médecine est un nouveau modèle de la santé dans lequel des données génétiques, des données de microbiome et des informations globales sur le mode de vie, les besoins individuels et l'environnement d'un patient sont utilisées pour identifier et classer un maladie et ensuite proposer une solution thérapeutique meilleure, personnalisée ou spécialisée, voire une stratégie de prévention efficace à l'avenir. Cette approche de ciblage moléculaire a beaucoup progressé au cours de la dernière décennie et commence maintenant à avoir un impact fort en tant que nouveau paradigme pour « classifier, diagnostiquer et traiter » une maladie. La médecine de précision implique d'abord des données, puis des outils/systèmes/techniques/technologies pour interpréter et traiter ces données. Cela nécessite également une réglementation appropriée par les organes statutaires et, bien sûr, une collaboration entre les santé soignants car à tous les niveaux, les humains sont impliqués. L'étape la plus cruciale Médecine de précision est de comprendre l'importance des profils génétiques des patients et comment ils doivent être interprétés efficacement. Cela impliquera la mise en place de réformes, la réalisation de formations, etc. Ainsi, la pratique de la médecine de précision à l'heure actuelle est insaisissable car sa mise en œuvre nécessite une infrastructure de données robuste, et surtout une réforme de « l'état d'esprit ». Il est intéressant de noter qu'en 2015, plus d'un quart de tous les nouveaux médicaments approuvés par la FDA, aux États-Unis, étaient de tels médicaments personnalisés, car ces médicaments plus « ciblés » sont soutenus par des essais cliniques de plus en plus petits et plus courts avec des critères de sélection des patients beaucoup plus précisément définis et s'avèrent être plus efficace et réussie. On estime que les médicaments personnalisés en développement augmenteront de près de 70 % d'ici 2020.

Comprendre une maladie au niveau moléculaire

Une récente étude révolutionnaire a découvert une nouvelle méthode qui peut fournir des informations sur la façon dont une maladie se développe et se propage dans le corps au niveau moléculaire. Cette compréhension est considérée comme cruciale pour développer ce que l'on appelle la « médecine de précision ». La méthode décrite dans l'étude reconnaît très efficacement et rapidement les sous-types de cellules dans le corps, ce qui peut aider à identifier les cellules «exactes» impliquées dans une maladie particulière. Cette reconnaissance a été obtenue pour la toute première fois et cela rend l'étude publiée dans Nature Biotechnology très intéressant et pertinent pour l'avenir du domaine médical.

Ainsi, la question est de savoir comment les types de cellules peuvent être reconnus dans le corps. Il y a environ 37 billions de cellules dans un corps humain et donc distinguer chaque cellule individuellement ne peut pas être considéré comme une tâche simple. Toutes les cellules de notre corps portent un génome - un ensemble complet de gènes codés dans la cellule. Ce modèle de gènes à l'intérieur de la cellule (ou plutôt « exprimés » dans la cellule) est ce qui rend une cellule unique, par exemple est-ce une cellule hépatique ou une cellule cérébrale (neurone). Ces cellules «similaires» d'un organe pourraient encore se distinguer les unes des autres. Une méthode démontrée en 2017 a montré que les types de cellules en cours de profilage peuvent être distingués par des marqueurs chimiques qui se trouvent à l'intérieur de l'ADN de la cellule. Ces marqueurs chimiques sont le motif des groupes méthyle connectés dans l'ADN de chaque cellule - appelé « méthylome » de la cellule. Cependant, cette méthode est très restrictive dans le sens où elle n'autorise que le séquençage monocellulaire. Des chercheurs de l'Oregon Health and Science University, aux États-Unis, ont étendu cette méthode existante pour profiler des milliers de cellules simultanément. Ainsi, cette nouvelle méthode présente une augmentation de près de 40 fois et ajoute des combinaisons de séquences d'ADN uniques (ou index) à chaque cellule qui sont lues par un instrument de séquençage. L'équipe a utilisé cette méthode avec succès pour indexer plusieurs lignées cellulaires humaines et également des cellules de souris pour révéler des informations sur environ 3200 cellules individuelles. Les auteurs notent que la lecture simultanée entraîne également une réduction des coûts, ce qui la ramène à environ 50 cents (USD) par rapport à 20 $ à 50 $ pour une cellule, ce qui rend les bibliothèques de méthylation d'ADN unicellulaire plus rentables.

Aspects de la médecine de précision

Cette étude est révolutionnaire et a le potentiel de faire progresser le développement d'une médecine de précision ou de traitements précis pour de nombreuses affections où l'hétérogénéité ou la diversité des types cellulaires est présente, telles que cancer, troubles qui affectent le cerveau (neurosciences) et cardiovasculaire maladie qui affecte le cœur. Cependant, il reste encore un long chemin à parcourir avant d'adopter la médecine de précision, car elle nécessite une bonne collaboration entre les professionnels de la santé et les professionnels de la santé, qui peuvent inclure des parties prenantes, des experts de divers secteurs, des groupes d'analyse de données et de protection des consommateurs. Les progrès scientifiques et technologiques contribuent certainement au développement de thérapies spécialisées et ciblées et à la création de solutions plus centrées sur le patient, grâce auxquelles l'avenir de la médecine de précision s'annonce prometteur. Une fois les diagnostics en place, l'« état d'esprit » des patients pourrait être étudié et compris afin que les patients autonomes puissent eux-mêmes exiger plus d'informations et de choix sur les options qu'ils ont, menant à des résultats plus rentables.

L'aspect négatif de la médecine de précision à base moléculaire est qu'elle n'est pas praticable ou abordable pour tous les domaines thérapeutiques si nous parlons des systèmes de santé ainsi que dans tous les systèmes de santé, et que ce ne sera pas mieux de sitôt dans le futur. La collecte de toutes les informations spécifiques aux patients nécessite d'abord un stockage de données important. Ces informations, en particulier les données génétiques, sont vulnérables aux cyberattaques, par conséquent la sécurité et la confidentialité sont menacées, ainsi que l'abus de ces données. Les données collectées proviennent principalement de bénévoles. Par conséquent, nous ne pouvons recueillir qu'un pourcentage de l'ensemble de la population, ce qui peut affecter la conception des technologies. Et l'aspect le plus important est la « propriété » de ces données, qui en est le propriétaire et pourquoi, c'est une grande question qui reste à résoudre. Les sociétés pharmaceutiques devront collaborer davantage avec les gouvernements et les prestataires de soins de santé pour obtenir un soutien et un élan pour les thérapies ciblées, mais les données génétiques privées transmises aux sociétés privées constituent un grand débat.

Pour les maladies chroniques comme le diabète ou les maladies cardiaques, la médecine de précision numérique est une alternative, c'est-à-dire des appareils portables qui sont normalement évolutifs et constituent une solution abordable par rapport à la fourniture de soins personnalisés coûteux. De plus, tous les médicaments ne peuvent pas vraiment devenir des médicaments de précision car les systèmes de santé du monde entier sont déjà surchargés et il est presque impossible et ridiculement coûteux de fournir des thérapies ciblées à de petits groupes de population, ou à ceux des pays à revenu intermédiaire ou faible. Ces thérapies doivent être fournies de manière bien réfléchie et plus ciblée. Les paradigmes de soins de santé axés sur la population et les personnes continueront d'être importants, les approches de médecine de précision les améliorant dans des domaines thérapeutiques et des systèmes de soins de santé sélectionnés. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir cartographier génétiquement une population, interpréter et analyser les informations, stocker en toute sécurité et développer des recommandations personnalisées et des traitements thérapeutiques.

***

{Vous pouvez lire le document de recherche original en cliquant sur le lien DOI ci-dessous dans la liste des sources citées}

Sources)

Mulqueen RM et al. 2018. Génération hautement évolutive de profils de méthylation de l'ADN dans des cellules individuelles. Nature Biotechnologyhttps://doi.org/10.1038/nbt.4112

Équipe SCIEU
Équipe SCIEUhttps://www.ScientificEuropean.co.uk
Scientifique Européen® | SCIEU.com | Avancées significatives de la science. Impact sur l'humanité. Esprits inspirants.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

- Publicité -

Articles les plus populaires

ARNm-1273 : le vaccin à ARNm de Moderna Inc. contre le nouveau coronavirus montre des résultats positifs

Une société de biotechnologie, Moderna, Inc. a annoncé que 'mRNA-1273',...

Utilisation potentielle de nouveaux médicaments ciblant le GABA dans les troubles liés à la consommation d'alcool

Utilisation de l'agoniste du GABAB (GABA type B), ADX71441, en préclinique...

Recommandations provisoires de l'OMS pour l'utilisation du vaccin à dose unique Janssen Ad26.COV2.S (COVID-19)

Une dose unique du vaccin peut augmenter rapidement la couverture vaccinale...
- Publicité -