PUBLICITÉ

Abell 2384 : la nouvelle tournure de l'histoire de la fusion de deux « groupes de galaxies »

X-ray and radio observation of galaxy system Abell 2384 reveals collision of two galaxy clusters that travelled through each other forming a binodal system with a bridge of superhot gas between two cluster lobes and a bend in the bridge due to powerful jet of hot gas shooting away from a super heavy blackhole in the centre of a galaxy in the cluster.

Pour mettre le tout en perspective, la terre avec d'autres planètes et leurs satellites font partie du « système stellaire » d'une étoile appelée soleil. Chaque étoile peut avoir un tel système comprenant des corps en orbite autour d'elles. Un grand nombre d'étoiles liées entre elles par la gravité forment une entité céleste appelée galaxie. Par exemple, notre système solaire fait partie d'une galaxie appelée « voie lactée » qui compte à elle seule environ 100 milliards d'étoiles, chacune avec son propre système stellaire. Des centaines de galaxies liées entre elles par un champ gravitationnel forment ce que nous appelons « amas de galaxies ».

‘Galaxy clusters’ are the largest objects in the univers, each comprising of hundreds of galaxies together with vast amount of super-hot gas cloud and large amount of dark matter. The interspersed superhot (30 – 100 million degrees Celsius) gas cloud is invisible to optical telescope but emits x-rays observable by the x-ray telescope. The dark matter does not emit, absorb or reflect any electro-magnetic radiation hence is not observable by any kind of telescope, but only by their gravitational interaction with the ‘white’ matter.

Il y a plusieurs centaines de millions d'années, à une distance d'environ 1.2 milliard d'années-lumière de nous, deux amas de galaxies sont entrés en collision et se sont traversés pour former un système semblable à une fusion appelé Abell 2384 ou A2384. Situé dans la constellation du capricorne (l'une des constellations du zodiaque et est connue sous le nom de "corne de chèvre"), Abell 2384 mesure environ 17 millions d'années-lumière avec deux lobes d'amas inégaux reliés par un pont de trois millions d'années-lumière de chaleur gaz.

Astronomes obtenu une vue composite détaillée de ce galaxie système de clusters, Abelle 2384 en utilisant des données multi-longueurs d'onde provenant de trois types de sources différentes mentionnées ci-dessous :

1. Bleu : données radiographiques de l'observatoire Chandra X-Ray (X-ray espace télescope lancé par la NASA en 1999) et XMM-Newton (observatoire spatial à rayons X lancé par l'Agence spatiale européenne en 1999).

2. Magenta : données radio fournies par le radiotélescope géant à ondes métriques (GMRT), Inde.

3. Jaune : données optiques du Digitized Sky Survey (DSS) du Space Telescope Science Institute.

The x-ray data obtained from the space observatories revealed high-density region extended between the two cluster heads corresponding to the unique hot gas bridge. Radio observation indicated x-ray-radio interaction at the cluster outskirts indicative of a peculiar radio galaxy. The conclusion is that of a powerful jet shooting away from a supermassive trou noir in the centre of a galaxy within the galaxy cluster leading to bend in the shape of the gas bridge.

Cette étude est importante pour le développement de la base de connaissances sur la croissance et le cours de fusion de galaxie clusters in the univers. Simulation suggests that the north and south clusters in the system Abell 2384 will eventually merge together with each other.

***

Sources:

1. Espace uni en Europe (Agence spatiale européenne) 2020. Un pont courbé entre deux amas de galaxies. Post 11 mai 2020. Disponible en ligne sur http://www.esa.int/Science_Exploration/Space_Science/A_bent_bridge_between_two_galaxy_clusters Consulté le 13 mai 2020.

2. Observatoire Chandra X-Ray (NASA) 2020. Abell 2384 : Plier le pont entre deux amas de galaxies. Date de sortie : 11 mai 2020. Disponible en ligne sur https://chandra.si.edu/photo/2020/a2384/index.html Consulté le 13 mai 2020.

3. Parekh V., Lagana TF, et al., 2020. Un cas rare d'interaction FR I avec un pont de rayons X chaud dans l'amas de galaxies A2384. MNRAS 491, 2605-2616. EST CE QUE JE: https://doi.org/10.1093/mnras/stz3067

***

Équipe SCIEU
Équipe SCIEUhttps://www.ScientificEuropean.co.uk
Scientifique Européen® | SCIEU.com | Avancées significatives de la science. Impact sur l'humanité. Esprits inspirants.

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

Articles les plus populaires

Médias sociaux et médecine : comment les publications peuvent aider à prédire les conditions médicales

Des scientifiques médicaux de l'Université de Pennsylvanie ont découvert que...

« Autofocals », un prototype de lunettes pour corriger la presbytie (perte de la vision de près)

Des scientifiques de l'Université de Stanford ont développé un prototype de...

Un nouveau médicament pour lutter contre l'infection à VIH à un stade avancé et résistant aux médicaments

Des chercheurs ont conçu un nouveau médicament anti-VIH qui peut...
- Publicité -
94,521VentilateursComme
47,682AbonnésFOLLOW
1,772AbonnésFOLLOW
30AbonnésS'abonner